26 mai 2020

Success story : y a-t-il un pilote pour la remédiation ?

 

image-actu-success-story-mardi-Extra&Co

 

– Y a-t-il un pilote pour la remédiation ?  – 

 

Inauguration du pilote plurimétrique (PPM), plateforme PRIME pour la recherche et l’innovation
en métrologie environnementale, le 3 février 2020 au BRGM à Orléans. ©BRGM – Cyril Boucley

 

C’était le chaînon manquant identifié par les professionnels de la dépollution : pas de dispositif permettant de prédire la diffusion de polluants dans les sols et les eaux souterraines, ou de tester des nouvelles solutions de dépollution en environnement contrôlé et à l’échelle 1.

Aujourd’hui, grâce à l’ensemble des équipements de la « plateforme PRIME pour la Remédiation et l’Innovation au service de la Métrologie Environnementale », industriels et chercheurs disposent de tous les équipements nécessaires, de l’échelle laboratoire à l’échelle pilote, pour étudier le comportement des polluants et développer de nouveaux procédés de dépollution :
• des bacs et colonnes permettant de réaliser des expériences et d’acquérir des données physiques, chimiques ou microbiologiques nécessaires à la compréhension des processus de transfert et dégradation des polluants et des mécanismes de dépollution (échelles 1D et 2D) ;
• une vaste installation, d’un volume de 120 m3, simulant un sol naturel et une nappe phréatique pour étudier le transfert et dégradation des polluants. Conçue de manière très modulable et dotée de nombreux capteurs, cette installation pilote doit permettre aux utilisateurs de réaliser des expérimentations dans des conditions très proches de l’in situ, mais bien mieux contrôlées (échelle 3D).

 

Contact Extra&Co : s.dupraz@brgm.fr

Pour en savoir plus : https://plateformes-pivots.eu/prime/